1. Accueil
  2. Le Blog
  3. Youth is Great – Labo radio

La saison en 1 clic !

Événements et spectacles, tout y est !

-

Youth is Great – Labo radio

 

La Condition Publique à Roubaix et le Grand Bleu à Lille réunissent 14 jeunes de de 13 à 17 ans pour un atelier autour du média radio.
Les premiers jours
Pendant plusieurs semaines, les jeunes venus de Roubaix, de Lille (et d’un peu plus loin) vont se réunir pour un travail régulier et expérimental autour de l’univers sonore (prise de son, création sonore, travail de mixage, interview…) avec Jérôme et Hervé de la radio Scarpe Sensée.
 labo 151_2
Les deux premiers jours ont été consacrés à faire connaissance bien sûr avec les autres participants et à se familiariser avec les notions et les outils d’enregistrement.
Lundi 21 février 2017 :
Pour briser la glace, prenons d’abord un jus d’orange, un café et une petite douceur sucrée fabriquée par le centre social Hommelet de Roubaix.
Petit jeu de présentation pour dynamiser le groupe avant de se mettre autour de la table pour définir quelques notions techniques.
La notion de bruit et de son
Avec les possibilités qu’offrent les techniques d’enregistrement (les micros, les techniques de prises de son et le travail de mixage), le média radiophonique ouvre le champ de l’imaginaire : faire entendre le mouvement, donner à entendre une carte postale, créer une image mentale rien qu’avec un son…
Alors ?! Si nous devions définir notre lieu de vie par des sons, quels seraient-ils ?
Comment donner à entendre une ville ? Est-ce par le son du beffroi ? Par le passage des voitures, les accents, les sirènes, l’eau du canal…
Jérôme et Hervé de la radio Scarpe Sensée illustrent cet exercice par des enregistrements : écouter quelques minutes de reportages, de capsules sonores ou d’interviews pour mieux comprendre le mécanisme de fabrication et comment l’imaginaire travaille.
Vous avez écouté ? Et bien enregistrez maintenant !
En petit groupe les jeunes s’exercent au jeu de l’interview : casque sur les oreilles, micro en main, il s’agit de se familiariser avec l’enregistreur.
La journée se clôture par la visite de la Condition Publique. Munis de leurs appareils enregistreurs les jeunes suivent Ute et découvrent les différents espaces : les halles, le hall, la salle de spectacle, les toits…
La visite n’est pas conventionnelle puisqu’il s’agit de percevoir le lieu dans sa dimension sonore (résonance, acoustique, claquement, grincement, pas sur la tôle des escaliers, dans l’herbe…).
Mardi 22 février :
Maintenant que la technique est connue, le cadre du jeu s’affine : créer une pastille sonore sur le thème de son choix.
Par groupe de trois, les jeunes définissent le contenu de leur pastille : bruitage Beat box, faire résonner le bâtiment pour le découvrir autrement, Télégué (on vous dira ce que c’est une prochaine fois!), sons de Roubaix et de Guinée : parler des différences et points communs.
Toute la matière enregistrée est conservée. Elle se révèlera au montage et au mixage et viendra peut-être écrire, illustrer, amplifier, ré-inventer une autre création, un autre enregistrement.
Rendez-vous mercredi prochain! D’autres espaces sonores seront à découvrir : le marché de la Condition Publique et l’association DA-MAS. Là encore la jeunesse aura des choses à dire et à faire entendre.
Ecoutez radio Scarpe Sensée sur 94.1
Et retrouvez l’actualité de la Condition Publique sur www.laconditionpublique.com
Le Grand Bleu et le programme de Youth is Great sur www.legrandbleu.com

 

La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×