Agenda 761DB885-6D1C-422B-8797-D736F6DB35A1 Billetterie

Camille Rocailleux

Camille Rocailleux

Cie E.V.E.R

Après des rencontres et ateliers avec des adolescents et jeunes adultes pour nourrir sa prochaine création "CODA", Camille sera en résidence de création dans nos murs en septembre. "CODA" sera ensuite présenté en mai au Grand Bleu dans le cadre du Festival Youth is Great.

Percussionniste, compositeur et metteur en scène dans les faits, je me sens d’abord comme un artisan passionné par les aventures hors des sentiers battus. Après un cursus complet dans le monde de la musique classique, je suis allé regarder du côté de la danse, en fouillant notamment les passerelles entre mouvement et musique.

Ma première compagnie, Arcosm, a attisé mon attirance pour les croisements interdisciplinaires, me permettant d’explorer les relations possibles avec le théâtre, la vidéo, les nouvelles technologies… J’aime rassembler des gens que j’aime et que j’estime profondément, des artistes singuliers d’horizons divers, sur un même plateau au service d’une même histoire.

Je compris rapidement que le spectacle vivant pouvait nourrir nos rêves et nos espoirs à l’infini, étant un terrain de jeu jubilatoire et inspirant, un champ des possibles illimité. Dès lors, ce goût pour un art libre, inclassable et protéiforme ne m’a plus quitté.

Mu par une grande soif de rencontres artistiques, j’ai multiplié les collaborations avec des artistes de tout bord et affiné avec le temps une écriture plus personnelle au sein de la compagnie E.V.E.R. que je porte aujourd’hui.

Je suis enchanté aujourd’hui de rejoindre la belle famille des artistes associés du Grand Bleu. Mon travail en direction de l’enfance et de l’adolescence y trouvera j’en suis sûr un merveilleux écho. Après quelques brainstormings avec l’équipe, de très beaux projets en perspective titillent déjà sacrément notre imaginaire : des créations sur trois ans, des projets participatifs ambitieux sur l’ensemble du territoire avec une réelle envie de faire vibrer les murs du théâtre aussi loin qu’il nous sera possible de le faire.

Camille Rocailleux