1. Accueil
  2. Le Blog
  3. Festival Paon d’Art

La saison en 1 clic !

Événements et spectacles, tout y est !

-

Festival Paon d’Art

Ce weekend, la 4ème édition de PAON D’ART a eu lieu au Grand Bleu. Ce festival, rassemblant des étudiants de plusieurs villes de France, a été organisé par les jeunes ultra motivés de l’école Centrale de Lille.
 
Au programme, 5 spectacles, beaucoup de talent, des idées, des repas, des discussions, une équipe de maquilleurs (!), pas mal de rires et une bonne grosse dose de bonne humeur collective.
 
 
paondart2015 (1)_web
 
On a donc pu voir, jeudi soir (en ouverture du festival, hors compétition), le travail de North Side Story (Ecole Centrale de Lille) avec NSS 117, Hôtel Paris Nid d’Espions.
 
Une comédie musicale assez déjantée, avec un orchestre au top, des danseurs et des chanteurs surentraînés, des comédiens, un roi, une reine et une princesse, un majordome, des histoires de familles, d’espionnage, d’amour et de politique !
 
Vendredi soir, ce sont 2 spectacles qui étaient proposés.
Pulvérisés, du Théâtre Créteil Soleil (Université Paris Créteil), convoquait des hommes et des femmes, écrasés par le poids de la mondialisation et du rythme effréné qu’ils subissent au quotidien, dans une mise en scène sobre et millimétrée.
 

Dans un style très différent, Bouli Redéboule, des Mots Dits (Ecole Centrale de Lille) racontait avec humour et délicatesse une histoire de famille, d’enfance, de rêves qui s’écroulent et de rapport aux autres. Une virée dans l’univers poétique de l’auteur Fabrice Melquiot…
 
 
Samedi soir, nous avons foncé dans le style Disney, à grands renforts de chant, d’humour décalé et de références ciné, avec La revanche de Jafar, des Kids des Etoiles (Paris), une performance bourrée d’énergie et de bonnes idées.
 
Enfin, le festival s’est terminé avec une magnifique version de Maladie de la jeunesse, par L’Entracte (CELSA Paris). Un texte poignant, sur la difficulté de trouver sa place et de confronter ses certitudes à la réalité du monde.
 

Le palmarès de cette édition :
Meilleure actrice : Anouck Siboni, dans Pulvérisés
Meilleur acteur : Maxence Gallo-Merrir, dans Pulvérisés
Meilleure mise en scène : Pulvérisés, par le Théâtre Créteil Soleil
Meilleur spectacle : Maladie de la jeunesse, par l’Entracte
Prix coup de coeur Paon d’Art : La Revanche de Jafar, par les Kids des Etoiles
 
 
paondart2015 (28)_web
 
Merci à tous ces comédiens et comédiennes amateurs pour leur enthousiasme et un immense merci à toute l’équipe de l’association Paon d’Art pour leur investissement !
La version de votre navigateur est trop ancienne

Pour afficher de manière satisfaisante le contenu de ce siteTélécharger Google Chrome

×